Rencontre avec Antoine et Nicolas, fondateurs de l’asso Aux 4 sens

C’est autour d’un bon café que nous avons fait la rencontre de Nicolas Karasiewicz et d’Antoine Tahon, fondateurs de l’association Aux 4 sens. Ils nous expliquent leur projet et le concept de la carte sonore.

L’association Aux 4 sens, c’est quoi ?

Elle a pour but de sensibiliser le grand public à la question de la déficience visuelle. Nous allons mettre en place des initiatives qui permettent l’intégration des déficients visuels dans la société, tant au niveau de l’emploi, que de la culture, le logement, les transports …

Parlez-nous des cartes sonores.

Les cartes sonores permettent aux personnes malvoyantes ou non voyantes de pouvoir se rendre au restaurant en toute autonomie. Elles sont à l’origine l’initiative de la JCE (Jeune Chambre Économique) de Saint-Omer. Encore récentes, elles sont actuellement présentes dans 18 restaurants de Saint-Omer et aux alentours. Ainsi, l’un des objectifs de Aux 4 sens est de promouvoir ses cartes pour qu’elles trouvent acquéreurs. Pour info en France, on compte près de 2 millions de personnes malvoyantes.

Comment ça marche ?

C’est sur un dictaphone numérique que le restaurateur va enregistrer son menu. Les touches en relief permettent aux malvoyants de se repérer plus facilement. C’est un outil simple et peu coûteux (Aux 4 sens proposent aux restaurants de se procurer cette carte sonore pour 69 euros) car les cartes en braille coûtent chères et il n’y a pas beaucoup de déficients visuels qui sachent le lire. Aujourd’hui, c’est le numérique qui nous aide beaucoup avec les applications vocales etc.

Que pensez-vous de l’initiative de Picto travel ?

Le projet Picto travel nous emballe vraiment car il existe une multitude d’initiatives entreprises dans notre région et en France mais aucune plate-forme pour les centraliser. Visibilité pour les acteurs du handicap, un outil unique pour préparer ses sorties pour les personnes handicapées et surtout la sensibilisation pour ceux qui hésiteraient encore et qui douteraient du potentiel et de l’intérêt d’intégrer le handicap dans leur clientèle. Alors oui, on est avec vous car aller dans le bon sens, c’est bien mais regarder ensemble dans la même direction, c’est mieux.

Vos projets pour 2016 ?

Nous voulons ouvrir un restaurant dans le noir sur Lille et ses alentours d’ici Septembre 2016. Nous lançons d’ailleurs un financement participatif prochainement avec l’explication du projet sur Ulule. En trois mots : innovation, solidarité et partage …. Et on ne vous en dira pas plus : )

Rendez-vous prochainement pour suivre l’évolution de leur projet !

Pour les contacter :  ici

 

[huge_it_slider id= »36″]

  Posté le 6 janvier 2016 par - Non classé

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *