Loi travail – handicap : les logiciels obligatoirement accessibles en 2019 ?

Si le projet de la Loi Travail fait débat au quotidien, il contient également d’autres aspects, tel que celui de la question du handicap au travail. En effet, sans que personne s’en aperçoive, le Sénat a adopté un amendement imposant aux créateurs de logiciels de prévoir d’ici l’année 2019 la mise en accessibilité de leurs nouvelles versions aux personnes handicapées. Les employeurs devraient de leur côté rendre systématiquement possible le recours au télétravail, ce qui fait que la mise en accessibilité des locaux est encore votée en touche…

 

Un amendement suivi de près

 

« Les personnes handicapées peuvent rencontrer des difficultés dans le cadre de leur exercice professionnel, pour accomplir les tâches requises et communiquer dans l’exercice de leur travail lorsque les logiciels mis à leur disposition ne sont pas accessibles », tels étaient les mots de deux sénateurs socialistes sur le constat sur l’accessibilité numérique de certains logiciels. Cela constituerait pour eux un « frein à l’insertion professionnelle », ce qui dans un sens n’est pas totalement faux.

 

Cet amendement propose donc de jouer sur deux leviers. D’une part, contraindre légalement les employeurs à s’assurer que « les logiciels installés sur le poste de travail des personnes handicapées et nécessaires à leur exercice professionnel » soient adaptés et donc parfaitement utilisables. D’autre part, imposer aux créateurs de logiciels de mettre aux normes leurs programmes aux travailleurs handicapés lors de « tout nouveau développement de logiciel ».

 

Oui au télétravail, la mise au norme des locaux votée en touche

 

Autre proposition : obliger les employeurs à rendre le poste de travail d’une personne handicapée « accessible en télétravail », c’est-à-dire à domicile. Quasiment impossible à mettre en place (car toute activité ne peut pas s’exercer en télétravail), cette proposition repousse à plus tard la mise aux normes des locaux de travail permettant au personnel handicapé d’y accéder.

 

Alors réelle mesure ou fausse excuse pour embêter au minimum les employeurs, le débat est bel et bien ouvert à l’assemblée…

  Posté le 6 juillet 2016 par - Actualités

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *