Le virage numérique du handicap

 

Les personnes en situation de handicap peuvent désormais « s’autoréparer » avec le Humanlab de Rennes.

 

Ouvert depuis début 2017, le Humanlab est un laboratoire qui permet aux personnes handicapées d’apprendre à « se réparer » elles-mêmes. Elles peuvent ainsi concevoir des prothèses, des fauteuils roulants ou encore des aides auditives, avec l’aide d’outils numériques et de personnes valides.
Amputé de l’avant-bras droit à l’âge de 18 ans, à la suite d’un accident du travail, Nicolas Huchet, dit Bionico, est le papa de ce « laboratoire humain » rennais. Celui qui s’est fait connaître pour son prototype de main « bionique » bon marché, parle d’« handicapowerment ».

 

Soutenu par les Fondations de France et Google, la GMF, l’Agefiph et la région Bretagne, son Humanlab a déjà développé une dizaine de prototypes reproductibles grâce à leur mode d’emploi mis en ­ligne gratuitement.

Chaque jeudi, le labo fait portes ouvertes. Au milieu d’un bric-à-brac de fils et de composants électroniques, d’imprimantes 3 D et de découpeurs laser, grands projets ou simples ­astuces voient le jour. « On ne promet pas la lune, assure Yohann Veron, 39 ans, l’un des responsables du lieu. Mais personne ne repart d’ici sans avoir une solution ou au moins une piste. »

 

Source : http://bit.ly/2oQgDmo

 

  Posté le 19 juin 2017 par - Actualités, Bon plan

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *