Accessiblement Votre #4 : Arras

En 1917, les coups de canons et les cris de guerre envahissaient Arras. Presque 100 ans plus tard, ce sont les basses et les percussions du Main Square Festival qui font trembler les murs de la ville chaque année, l’heure n’est plus à la guerre mais à la fête chez les arrageois !

Comme des milliers de visiteurs, je me suis rendu à Arras, où Amandine, chargée de communication à l’Office du Tourisme, m’attendait pour me faire découvrir le meilleur de l’accessible dans sa commune. C’est parti pour un tour de la ville !

 

 

VISITE DE LA CARRIÈRE WELLINGTON : L’HISTOIRE GRAVÉE DANS LA CRAIE

 

Comme première visite, Amandine m’a proposé de visiter l’intérieur de la carrière Wellington, où logeaient canadiens, australiens, néo-zélandais et britanniques avant la bataille d’Arras du 6 avril au 16 mai 1917.

 

La visite de cet incontournable de la ville est non seulement très intéressante, mais elle est également quasi-intégralement accessible, mais voyons cela plus en détail. Dans les photos qui accompagnent l’article, vous pourrez voir que l’entrée et les voies de circulation au sein de la carrière sont entièrement praticables.

 

La visite est accompagnée d’un guide qui développe des faits racontés dans un audio-guide, disponible gratuitement à tous, et donc se veut accessible aux personnes en situation de déficience visuelle. En revanche, l’agent d’accueil du musée m’a assuré que la Carrière Wellington ne comptait pas de traducteur en langue des signes dans ses effectifs, la visite étant destinée au public français mais aussi aux visiteurs britanniques. Le musée met à disposition un fauteuil roulant afin de permettre à certaines personnes à mobilité réduite de pouvoir circuler dans la carrière.

 

Lieu à visiter absolument si vous passez dans la région d’Arras, que ce soit pour son accessibilité comme pour l’histoire qu’il a à nous raconter, cette visite m’a donné très envie de redécouvrir l’histoire de la première guerre mondiale.

 

 

CENTRE VILLE D’ARRAS : PARKING, BUS ET HOTEL DE VILLE ACCESSIBLES, LE BEFFROI EN 2017 ! 

 

Nous nous sommes ensuite rendu au centre-ville de la ville, que je n’imaginais pas être aussi beau. Nous nous sommes volontairement garés dans le parking situé sous la Grand’ Place, car il est accessible, disposant de places PMR, d’ascenseurs et surtout d’une voirie extérieure praticable aux fauteuils ! C’est mon accompagnatrice qui m’a expliqué cette mise aux normes : « La ville a aménagé une partie du cœur de ville pour les personnes à mobilités réduite lors des travaux de rénovation. Ils ont scié une partie des pavés afin de les aplanir ». En passant par l’Hôtel de Ville, dont seul le Rez-de-Chaussée est accessible, nous nous sommes rendu au sein de l’Office du Tourisme qui est accessible et qui mène au Beffroi. Le beffroi n’est pas accessible mais le sera d’ici avril 2017, les travaux de mise aux normes débutant au mois d’août.

 

En terme de transport en ville, Amandine Maguer a su me confirmer que « la Citadine (www.macitadine.com), navette gratuite et accessible, permet de rejoindre le cœur de ville quand on se gare sur les parkings en périphérie ». Notre visite s’est conclue par le Musée des Beaux-Arts, accessible lui aussi, mais aussi par l’Hôtel de Guines qui est accessible malgré les pavés qui permettent d’y accéder difficilement.

 

Ma visite s’est arrêtée la dessus, en arrivant et repartant, j’ai pu prendre en photo les belles mises en places de la Gare d’Arras et des nouveaux TER pour se rendre accessibles, une belle visite qui n’aurait pas été aussi complète sans l’aide d’Amandine Maguer et de l’Office du Tourisme d’Arras, que toute l’équipe Picto Travel tient à remercier.

 

À très bientôt pour de nouvelles aventures,

Damien de Picto Travel

 

  Posté le 28 juillet 2016 par - Non classé

Facebook By Weblizar Powered By Weblizar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *