À deux mois des Présidentielles 2017, que proposent-ils pour le handicap et l’accessibilité ?

 

Le décompte est lancé, M-2 !

Pupitres, grand discours, costumes cravate et hologrammes sont de sortie en ce début de campagne présidentielle, qui verra à son terme élu la nouvelle ou le nouveau président(e) de la République française. Il ne reste que deux mois pour les candidats pour convaincre le peuple français avec un programme à tenir pour les cinq prochaines années. Chez Picto Travel, avec on s’est intéressé aux différentes mesures proposées en terme d’accessibilité et d’aide à la personne !

 

Nicolas Dupont-Aignant, celui qui a bossé

Incontestablement, le chef du mouvement Debout la France est le candidat qui a le plus bossé sa copie avec un grand nombre de propositions dans ce domaine. Par exemple : augmenter le nombre de contrôles inopinés dans les institutions pour éviter les situations de maltraitance, augmenter le nombre d’IME pour les enfants qui ne peuvent pas être scolarisés en milieu ordinaire, augmenter le nombre d’AVS, financement l’aménagement des véhicules des personnes touchées par un handicap… D’autres encore.

 

François Fillon, celui qui ne décourage pas

Nous avons retenu quatre propositions du candidat de la droite et du centre :

  • Droit à la formation des parents au moment de la découverte du handicap,
  • renforcer la formation des AVS,
  • soutenir les aidants familiaux
  • favoriser l’alternance pour les travailleurs handicapés.

 

Yannick Jadot, celui qui aime les choses simples

Si Yannick Jadot est sûrement un expert des énergies vertes, on ne peut pas en dire autant pour ce qui est de l’accessibilité des personnes à mobilité réduite… A deux mois du scrutin, le candidat EELV n’a mis en avant qu’une seule proposition : garantir l’accessibilité de tous les services publics. Simple, efficace.

 

Marine Le Pen, celle qui se coiffe mieux que les autres

Marine arrive dans le combat présidentiel avec des idées, c’est le moins qu’on puisse dire. On a retenu 6 propositions :

  • Revaloriser l’AAH,
  • donner plus de moyens pour les MDPH,
  • développer une prise en charge digne de l’autisme, faciliter l’accès à l’emploi des personnes handicapées,
  • instaurer le droit à l’oubli après 5 ans pour les personnes en rémission d’affections longue durée
  • renforcer la lutte contre les discriminations liées au handicap.

 

Mélanchon, celui qui se dédouble en hologramme

Jean-Luc Mélanchon est très certainement la sensation de ces élections. Avec une campagne digitale travaillée au scalpel et des moyens utilisés dignes des films Star Trek, le candidat de la France Insoumise met la barre très haut. En terme de handicap et d’accessibilité, on a retenu deux propositions :

  • augmenter l’allocation adulte handicapé au niveau du SMIC
  • plan zéro obstacle pour rendre tous les lieux publics accessibles

 

En l’attente de nouvelles mesures des autres candidats, les choses peuvent encore évoluer d’ici le 23 avril 2017 et le premier tour des élections. Alors restez à l’écoute et gardez l’oeil ouvert, car de nouvelles propositions peuvent tomber à tout moment!

  Posté le 23 février 2017 par - Actualités

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *